Le CNRS
Accueil CNRS
Autres sites CNRS
 

SnoRNA Database

  Annuaire

Rechercher
Sur le WEB du CNRS

 

 

 

Le Laboratoire de Biologie Moléculaire Eucaryote

UMR 5099
Directeur: Pierre-Emmanuel Gleizes


 

Le Laboratoire de Biologie Moléculaire Eucaryote est une unité mixte CNRS/Université Paul Sabatier qui fait partie du Centre de Biologie Intégrative de Toulouse (CBI).

 

La recherche au LBME porte sur les mécanismes génétiques et épigénétiques de l'expression, l'organisation et la maintenance des génomes eucaryotes en se focalisant sur:

  • La synthèse et les fonctions des particules ribonucléoprotéiques : biogenèse des ribosomes, petits ARN non-codants
  • La dynamique structurale de la chromatine et des chromosomes

Certains de ces projets de recherche s'étendent à l'étude de pathologies, plus spécifiquement des maladies rares (anémie de Diamond-Blackfan et autres ribosomopathies, maladie de Prader-Willi) et le cancer.

 

Le LBME anime des plateaux techniques de haut niveau en cryo-microscopie électronique et en microscopie de fluorescence qui font partie des plateformes technologiques du CBI.

 

Le Laboratoire de Biologie Moléculaire Eucaryote soutient l’initiative "Sciences en marche"

 
SciencesEnMarche

 

Offres Post-doc

Actualités Archives

 
  •   La chasse aux G4 est ouverte

    Les séquences riches en guanines (G) sont capables d'adopter des structures secondaires appelées les Quadruplexes de Guanines (G4). Des séquences pouvant former des G4 sont associées à la biologie des télomères, aux origines de réplication, à la régulation de l'expression des gènes mais aussi à des sites d'instabilité génétique. Jusqu'à présent, la recherche de ce type de séquences reposait sur des recherches de motifs. En collaboration avec Jean-Louis Mergny (IECB, Bordeaux), Laurent Lacroix de l'équipe d'Olivier Cuvier du LBME a développé un nouvel outil de prédiction de ces G4, G4Hunter, qui a conduit à réévaluer d'un facteur allant de 2 à 10 la part de séquences pouvant adopter ce type de structure.

    Pubmed

  •   L’organisation du chromosome III de la levure mis en évidence par un modèle mathématique s'appuyant sur des données 3D de microscopie en cellules vivantes

    Etudier comment les variations d'organisation en 3D des chromosomes sont régulés permet de mieux comprendre la fonction du génome depuis l'expression génique jusqu'à la réparation et la recombinaison. Dans un récent article dans PLoS Computational Biology, le groupe de K. Bystricky, en collaboration avec A. Kamgoué, mathématicien/informaticien du LBME/LMGM, a développé une méthode d'analyse quantitative originale pour déterminer la conformation des chromosomes à partir de loci d’ADN étiquetés par fluorescence et a découvert que le repliement du chromosome III de la levure est dépendant de son type sexuel.

    Pubmed

    plusPour en savoir plus

  •   OPERATION "ALLONS-Y À VÉLO!" À L'IBCG

    Du 1er au 12 Juin 2015, l'IBCG (institut qui regroupe le LBME et le LMGM) a participé à l'opération "Allons-y à vélo!". Le but était d'inciter tous les personnels de l'IBCG à privilégier la bicyclette comme mode de transport domicile-travail.

    plusPour en savoir plus

  •   Effets d'une interaction du nucléosomes sur les capacités d'oligomérisation et sur les activités des protéines Reptin et Pontin

    Les protéines AAA+ Pontin et Reptin sont des sous-unités majeures et essentielles de complexes de remodelage de la chromatine. Pourtant leurs fonctions in vivo n'ont jamais été rapprochées de leurs propriétés biochimiques. Des chercheurs du LBME ont récemment identifié et caractérisé une interaction physique avec le nucléosome qui régule à la fois les activités enzymatiques et les assemblages oligomériques des Pontin/Reptin. L'ensemble de leurs résultats établit que ces protéines agiraient en tant que plateforme où l'état oligomérique des Pontin/ Reptin coordonnerait le recrutement des différents partenaires sur la chromatine.

    Pubmed

  •   Accueil de scolaires pour la fête de la science

    Le 16 octobre dernier, le LBME et le LMGM ont accueilli des élèves de terminales scientifiques pour une découverte originale du monde de la recherche. Au programme de cette journée : mini-conférences et 13 ateliers pratiques différents, animés par des chercheurs, des ingénieurs, des techniciens, et des étudiants en thèse des deux laboratoires. Une belle expérience humaine et scientifique !

  •   Le LBME en retraite scientifique à Saissac

    Tous les deux ans, le LBME organise une "retraite scientifique" en dehors des locaux du laboratoire. Cette année, ces rencontres ont eu lieu les 2 et 3 octobre à Saissac, dans l'Aude. Séminaires, session poster, échanges scientifiques et tables-rondes étaient à l'ordre du jour de ces deux journées mêlant science et convivialité.

  •   Rcl1p et Bms1p : un partenariat essentiel dans les étapes précoces de la synthèse des ribosomes

    Au sein des particules pré-ribosomiques, la protéine Rcl1p est une ribonucléase catalysant un événement de coupure du pré-ARNr important pour la synthèse de l’ARNr 18S et la production de la petite sous-unité ribosomique. Rcl1p interagit avec Bms1p, une protéine de la famille des GTPases qui régule probablement son activité. L’équipe dirigée par Anthony Henras et Yves Henry, en collaboration avec l’équipe de Sébastien Fribourg (IECB, Bordeaux) a pu identifier les résidus de Rcl1p essentiels pour son interaction avec Bms1p. Leurs résultats montrent que l’interaction entre Rcl1p et Bms1p est essentielle pour la synthèse de la petite sous-unité ribosomique et suggèrent que la fixation ou l’hydrolyse du GTP par Bms1p induit des changements conformationnels au sein du complexe Bms1p-Rcl1p qui permettent la coupure du pré-ARNr par Rcl1p.

    Pubmed

  •   Le DBA Pioneer Award 2014 attribué à Pierre-Emmanuel Gleizes

    La Diamond-Blackfan Anemia Foundation (dbafoundation.org), située aux Etats-Unis, a attribué son prix DBA Pioneer Award 2014 à Pierre-Emmanuel Gleizes pour son travail sur les protéines ribosomiques et la découverte de nouveaux gènes mutés dans l'anémie de Diamond-Blackfan. Le groupe animé par P-E Gleizes étudie l'impact des mutations identifiées dans plusieurs gènes de protéines ribosomiques dans cette maladie qui affecte en premier lieu la formation des globules rouges. Ces travaux, menés grâce à plusieurs collaborations, ont été soutenus par l'ANR, le NIH, la FRM et l'ARC, et encouragés par l'AFMBD qui regroupe les patients en France (www.afmbd.org).

    plusPour en savoir plus

  •   Le signal de localisation des scaRNA à boîte C/D dans les corps de Cajal enfin identifié

    En 2003, l'équipe de Tamas Kiss du LBME avait identifié l'élément ARN permettant aux scaRNA à boîte H/ACA d'être localisés dans les corps de Cajal. Cet élément restait à découvrir pour les scaRNA à boîte C/D. Grâce à l'identification d’un nouveau scaRNA à boîte C/D, mgU2-47, la même équipe a récemment montré que ce sont des séquences ARN riches en dinucléotides GU qui sont essentielles pour la localisation des scaRNA à boîte C/D dans les corps de Cajal.

    Pubmed

  •   Protéines TIP49 : identification des acides aminés activateurs de l’eau qui hydrolysent l’ATP

    En collaboration avec l'Université Polytechnique d'état de Saint-Pétersbourg et l'University College of London, l'équipe dirigée par Emmanuel Käs et Mikhail Grigoriev du LBME a mis en évidence une organisation structurale spécifique des poches permettant l'hydrolyse de l’ATP dans les protéines TIP49 sur la base de simulations de dynamique moléculaire et d'analyse mutationnelle. Ces résultats établissent un mécanisme original de l'hydrolyse de l'ATP par ces protéines, une activité faible mais essentielle à leur fonction.

    plusPour en savoir plus

  •   Régulation de gènes et boucle de chromatine

    L’équipe dirigée par Olivier Cuvier du Laboratoire de biologie moléculaire eucaryote (CNRS - Université de Toulouse3) a développé une nouvelle stratégie de prédiction des interactions à longue distance entre des facteurs de régulation et leurs gènes cibles distants. Cette étude parue dans Molecular Cell, démontre que ces rapprochements, via des boucles de chromatine, sont fréquemment impliqués dans la régulation de gènes distants. Cette méthode ouvre de belles perspectives de compréhension des réseaux complexes de régulation des gènes.

    plusPour en savoir plus

 

Vie scientifique :

 


SnoRNA-db: Base de données des snoARN humains.

 

Imprimer Contact Plan du site Credits

 

 


 

Laboratoire de Biologie
Moléculaire Eucaryote
UMR 5099