Le CNRS
Accueil CNRS
Autres sites CNRS
 
  Accueil >Recherche > Kiss
 

Petits ARN nucléaires régulateurs

 

 

 

 

 

 

 

Le noyau des cellules humaines contient plusieurs centaines de petits ARN nucléaires (snARN) de 60 à 450 nucléotides de long. Sous forme de petite ribonucléoparticule nucléaire (snRNP), les snARN fonctionnent dans toutes les étapes de l’expression des gènes, dans des mécanismes aussi variés que la maintenance de l’intégrité structurale et fonctionnelle du génome, la régulation de l’initiation et de l’élongation de la transcription, les modifications post-transcriptionnelles et la maturation nucléolytique des transcrits ARN primaires. Notre équipe s’intéresse depuis de nombreuses années à la diversité fonctionnelle des snARN et s’attache à caractériser le monde complexe et fascinant des snRNP humaines.

Organisme étudié :

S. cerevisiae et cellules de mammifères en culture.

Mots clés :

ARN non codants, 7SK, U1, snR30, RNP

Sources de financement:

 
ARC
  INSERM

 

 

Financement des doctorants: M.E.N.R.T.

 

 


 

SnoRNA Database

  Annuaire

Rechercher
Sur le WEB du CNRS

 

Laboratoire de Biologie
Moléculaire Eucaryote
UMR 5099

Imprimer Contact Plan du site Crédits Accueil